FRANCISER LA PÊCHE À LA MOUCHE, MAIS LE FAIRE CORRECTEMENT.

À la suite d’une discussion sur la traduction francophone appropriée du terme « wader », nous avons décidé de soumettre notre opinion sur le sujet à l’Office québécois de la langue française. Voici le message qui a été envoyé:

« Bonjour,

J’ai constaté, en consultant votre dictionnaire, que le terme francophone à privilégier pour traduire le terme anglophone « waders » était « bottes-pantalon ». Toutefois, il me semble que ce terme est fautif.

Dans le monde de la pêche, il existe 3 types de « waders » classés selon la hauteur du vêtement. En effet, on retrouve le « hip wader », le « waist wader » et le « chest wader ». Ces trois types diffèrent dans leur utilisation et dans leur fabrication.

Le premier type, le « hip wader » dont la traduction est cuissarde, est bien défini dans votre dictionnaire. Les deux autres types de « waders » semblent toutefois regroupés sous un même terme alors qu’ils sont très différents.

Les « waist waders » existent sous deux formes: les « boot foot » et les « stocking foot ». La traduction bottes-pantalon semble correcte pour le « boot foot waist wader ». Toutefois, la forme chaussons-pantalon serait plus appropriée pour le « stocking foot waist wader ». D’ailleurs, ces « waders » sont munis de chaussons en néoprène pratiquement identiques à ceux utilisés en plongée (voir votre définition de « chausson »).

En ce qui concerne le « chest wader », il serait plus approprié de le traduire par le terme salopette qui, selon votre dictionnaire, désigne un « vêtement constitué d’un pantalon et d’une bavette à bretelles » alors que le terme pantalon renvoie à un « vêtement de dessus qui couvre le corps à partir de la taille ou des hanches jusqu’aux pieds, en habillant les deux jambes séparément ». Ainsi, le « boot foot chest wader » devrait être traduit par bottes-salopette, alors que le « stocking foot chest wader » devrait se traduire par chaussons-salopette.

Comme ces vêtements spécialisés sont réservés à des utilisations particulières et qu’ils diffèrent grandement dans leur construction, il serait primordial que leurs termes francophones associés reflètent la réalité.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ce message. »

La plupart des termes spécifiques à l’univers de la pêche sont encore utilisés dans leur forme anglophone ou font l’objet de traductions sommaires. C’est pourquoi nous pensons qu’il est important de proposer des traductions adaptées et précises.

Toutefois, il se peut fort bien qu’on vous demande encore à quel point vous aimez vos « waders » sur le bord de la fosse….

Mouche Café

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s